Signature de lÕaccord entre BEI et SG, en presence du ministre M.Vidalies - Assises de l'Economie de la Mer, a La Rochelle, le 08/11/2016

En adéquation avec les objectifs de la COP22, Ambroise Fayolle, vice-président de la Banque européenne d’investissement (BEI), et Frédéric Surdon, responsable mondial des Financements d’Actifs chez Société Générale CIB ont signé un accord cadre de garantie d’un montant global de 150 millions d’euros pour soutenir des projets de construction navale favorisant le transport durable et la protection de l’environnement.

Cet accord a été rendu possible grâce aux concours de la garantie européenne dans le cadre du Plan d’investissement pour l’Europe, appelé plus communément Plan Juncker et du Mécanisme pour l’Interconnexion en Europe (CEF).

Il s’agit de la première concrétisation en Europe du nouveau mécanisme européen de garantie pour le verdissement du transport maritime.

Violeta Bulc, Commissaire européenne chargée des Transports, a déclaré : « Le nouveau mécanisme européen de garantie va accroître les investissements responsables dans le secteur maritime. Il améliorera également la performance environnementale des « autoroutes de la mer », l’une des priorités de la politique européenne des transports. »

Doté d’une enveloppe globale de 750 millions d’euros, le nouveau mécanisme a pour objectif de financer des projets de construction navale pour les nouveaux navires mais également pour convertir et moderniser les navires, respectant le transport durable et la protection de l’environnement. Il visera plus particulièrement à soutenir l’investissement dans le développement de technologies améliorant l’efficacité énergétique et réduisant les émissions nocives du secteur du transport maritime européen.