Date de Publication

27/06/2017

Date limite

14/11/2017

Objectif

Cet appel à propositions « Prévenir et combattre la violence sexiste et la violence contre les enfants » s’inscrit dans le cadre du programme « Droit, égalité et citoyenneté » 2014-2020.

 

Priorités

1.1 Prévention de la violence sexiste : l’accent est mis sur la prévention primaire, à savoir l’évolution des attitudes et des comportements sociaux, afin de mettre fin à la tolérance de toutes les formes de violence. Cela implique de s’attaquer aux préjugés et aux stéréotypes et normes de genre qui encouragent ou tolèrent la violence, ainsi que la prévention de la victimisation par l’éducation.
(Montant indicatif: 2 500 000 EUR)
1.2 Protection et soutien aux victimes de la violence sexiste et de la violence contre les enfants, notamment en s’attaquant à la sous-déclaration et en promouvant la coopération pluridisciplinaire entre les professionnels concernés.
1.3 La coordination et / ou l’adaptation des services de soutien à la violence sexuelle et sexiste pour inclure les réfugiés et les migrants (enfants, femmes, personnes LGBTQI, jeunes hommes et garçons), en particulier pour assurer leur rétablissement d’un tel traumatisme. L’objectif n’est pas de créer des services nouveaux ou parallèles, mais de les adapter de manière inclusive. Cet appel ne financera pas les coûts d’exploitation ou de fonctionnement, mais il est destiné à renforcer les capacités et à adapter les cadres pour inclure les personnes en migration, de manière pratique (par exemple, là où des activités de sensibilisation aux nouvelles installations et structures de réception sont nécessaires ou si la participation de médiateurs/interprètes peuvent aider.

1.4 Traitement des auteurs afin d’éviter la récidive.
L’objectif est de soutenir le développement des programmes de traitement des auteurs et le renforcement des capacités des professionnels travaillant dans ce domaine, dans le but de prévenir la récidive et de protéger davantage les victimes.

1.5 Cadres nationaux de coordination ou plans d’action pour la violence à l’égard des enfants (soutien des États membres et autres acteurs). L’objectif est de soutenir les États membres dans l’élaboration et la mise en œuvre de cadres nationaux de coordination pour éliminer toutes les formes de violence contre les enfants (qui couvriraient un certain nombre de domaines et de problèmes différents).

Activités soutenues


Pour toutes les priorités:

  • Apprentissage mutuel, échange de bonnes pratiques, coopération
  • Conception et mise en œuvre de protocoles, élaboration de méthodes de travail pouvant être transmises à d’autres régions ou pays
  • Renforcement des capacités et formation des professionnels

Pour les priorités 1 et 2:

  • Activités de sensibilisation et d’éducation

Pour la priorité 3:

  • L’autonomisation des communautés de réfugiés et les migrants et les efforts pour les inclure dans les services de soutien
  • L’adaptation des services / structures / cadres / méthodologie existants, y compris la sensibilisation dans les nouvelles installations et structures d’accueil ou la participation de nouveaux acteurs (par exemple, médiateurs / interprètes culturels)

Pour la priorité 5:

  • Le développement ou l’adaptation et / ou la mise en œuvre de cadres nationaux de coordination ou de plans d’action pour la violence à l’égard des enfants
  • La sensibilisation et le renforcement des capacités pour favoriser la participation et l’appropriation dans l’élaboration de tels cadres nationaux ou plans d’action

Documentation

Lien vers appel à propositions : ici