Le Parlement européen a adopté le budget de l’Union européenne pour 2014-2020 le 19 novembre 2013. Lors du débat parlementaire, le Parlement a obtenu que le nouveau budget pluriannuel puisse être révisé en 2016, afin de tenir compte du résultat des élections européennes de mai 2014 et d’une possible évolution de la conjoncture économique.budget

Le budget 2014-2020 prévoit 908 milliards d’euros en crédits de paiement et 960 milliards en crédits d’engagement, soit respectivement 3,7% et 3,5% de moins que pour le budget 2007-2013. Plus des deux tiers de ces sommes seront consacrés à la politique agricole commune et à la politique de cohésion en faveur des régions les plus défavorisées. Ces deux postes budgétaires sont toutefois en baisse, au profit du soutien à l’innovation, à la recherche, aux infrastructures, ainsi qu’à la mobilité des étudiants (programme Erasmus). Ce dernier programme, dont les crédits doivent augmenter de 40% pour atteindre 14,7 milliards d’euros, sera étendu aux jeunes en apprentissage dès le 1er janvier 2014.

Le budget européen pour 2017 fixe le montant total des engagements à 157,86 milliards € et celui des paiements à 134,49 milliards €.

 

Le budget de l’UE pour 2017 prévoit une marge de 1,1 milliard € pour faire face aux besoins imprévus. Les paiements sont fixés à 1,6 % de moins que le budget 2016 de l’UE après alignement sur les besoins réels.

Près de 6 milliards € en crédits d’engagements, soit environ 11,3 % de plus qu’en 2016, seront disponibles pour faire face à la pression migratoire et rendre plus sûre la vie des citoyens européens. Ces fonds serviront à:

  • aider les États membres à réinstaller les réfugiés
  • créer des centres d’accueil
  • intégrer les personnes ayant obtenu le droit de séjour et assurer le retour de celles qui ne l’ont pas obtenu
  • renforcer la protection des frontières
  • intensifier la prévention de la criminalité et les activités de lutte contre le terrorisme
  • protéger les infrastructures critiques

Des engagements d’un montant de 21,3 milliards € sont mobilisés pour stimuler la croissance économique et créer de nouveaux emplois – cela représente une augmentation d’environ 12 % par rapport à 2016. Cette partie du budget couvre des instruments tels qu’Erasmus+, dont l’enveloppe augmente de 19 % pour passer à 2,1 milliards €, et le Fonds européen pour les investissements stratégiques, qui voit sa dotation croître de 25 % pour atteindre 2,7 milliards €.

Outre l’augmentation significative prévue pour Erasmus+, le budget 2017 de l’UE répond aux attentes sur une série d’autres mesures qui bénéficieront en particulier aux jeunes. Il s’agit notamment de l’initiative pour l’emploi des jeunes, pour laquelle un montant supplémentaire de 500 millions € est disponible afin d’aider les jeunes à trouver un emploi. Le budget 2017 de l’UE permettra également à la Commission de lancer une initiative visant à aider les jeunes à voyager et à découvrir d’autres pays européens.

 

 

Pour en savoir plus : site de la Commission européenne