Le Parlement européen a aussi fait sa rentrée !

État de l’Union européenne

Le Président de la Commission Jean-Claude Juncker tiendra le 13 septembre son discours annuel sur l’État de l’Union devant les députés qui s’inscrit dans le contexte de l’évolution du paysage politique et économique et de l’action de l’UE pour assurer à l’Europe un avenir sûr, prospère et inclusif.

Immigration et frontières

Les députés de la commission des libertés civiles adopteront au cours des mois à venir leur position sur la révision du système de Dublin, la législation qui détermine actuellement l’État membre responsable du traitement d’une demande d’asile, en général le pays d’entrée de la personne.

Les députés devraient également se prononcer sur un accord conclu avec le Conseil visant à renforcer l’actuel Bureau européen d’appui en matière d’asile pour que celui-ci devienne l’agence de l’Union européenne pour l’asile.

Enfin, le Parlement donnera son accord final à un projet visant à accélérer et à renforcer les contrôles aux frontières extérieures de l’Union européenne pour les ressortissants de pays tiers.

Climat et environnement

Le Parlement se penche actuellement sur de nouvelles mesures visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre résultant de l’utilisation des terres, de leurs changements et de la forêt, par exemple lorsqu’une forêt est transformée en terre agricole.

Les députés tenteront de trouver un accord avec les États membres sur une réforme du marché européen du carbone, une étape clé dans le respect des engagements pris par l’Union européenne dans le cadre de l’accord de Paris.

De nouvelles règles autour de l’étiquetage des produits biologiques devraient également faire l’objet d’un vote suite à un accord provisoire conclu avec le Conseil en juin dernier.

Économie

Les députés se prononceront sur une extension du Fonds européen pour les investissements stratégiques. Celui-ci prévoit de mobiliser des investissements privés et publics à hauteur de 500 milliards d’euros d’ici à 2020.

Droits sociaux

Les députés examineront une proposition législative de la Commission autour de l’équilibre entre vie professionnelle et vie familiale.

Ils se prépareront également aux négociations avec le Conseil sur la révision de la directive concernant les travailleurs détachés. L’objectif est de maintenir une concurrence loyale entre les entreprises détachant des travailleurs et les entreprises locales.

Marché unique numérique

Développer le commerce et les services en ligne est une priorité pour le Parlement. Les députés travaillent sur une mise à jour des droits d’auteur ainsi que sur un nouveau règlement autour du respect de la vie privée en ligne, notamment sur la question de l’activation ou non des cookies.

Fiscalité

La commission d’enquête du Parlement, lancée suite au scandale des Panama Papers, présentera d’ici à la fin de l’année ses conclusions sur la manière dont la Commission et les États membres mettent en œuvre la législation visant à lutter contre le blanchiment d’argent et la fraude.

La plénière votera également des changements à la législation existante en matière de blanchiment d’argent afin d’améliorer la transparence fiscale des entreprises et de lutter contre le financement du terrorisme.

Droits de l’homme

Le Prix Sakharov pour la liberté de l’esprit sera décerné par le Parlement en décembre. Ce prix récompense chaque année des personnes qui ont apporté une contribution exceptionnelle à la lutte pour les droits de l’homme dans le monde.