Axe 5 : Favoriser une approche urbaine intégrée Objectif thématique 4 (OT 4): Soutenir la transition vers une économie à faible émission de carbone Priorité investissement 4e (PI 4e) Favoriser les stratégies de développement à faible émission de carbone pour tous les types de territoires, en particulier les zones urbaines, y compris la promotion d'une mobilité urbaine multimodale durable et des mesures d'adaptation au changement climatique destinées à l'atténuer

 FEDER 2014-2020 Languedoc-Roussillon : Priorité investissement 4e (volet urbain)

 

Actions soutenues

 

L’usage des transports collectifs et/ou durables (investissements matériels et immatériels)

  • la création ou l’adaptation de pôles d’échanges multimodaux (PEM) comprenant les études de faisabilité, l’interconnexion entre les réseaux (ferroviaire, urbain, interurbain), la création d’espaces relais pour les véhicules particuliers, l’intégration des modes doux, notamment le vélo et la fluidité des déplacements piétons, le réaménagement des gares et des espaces connexes pour garantir une meilleure accessibilité,
  • les actions immatérielles visant à renforcer l’intermodalité des passagers : billettique, tarification intégrée, système d’information multimodale, sensibilisation …
  • la réalisation ou l’adaptation d’infrastructures ou d’équipements pour traiter le flux passager : PEM, aménagement de gares ferroviaires existantes (la construction de gares ferroviaires ex nihilo ne relève pas du PO FEDER-FSE), y compris l’aménagement pour une meilleure accessibilité des publics handicapés;
  • le développement de modes de transport doux (pistes cyclables) qui s’intègrent aux projets de connexion avec les PEM ou dans le cadre de projets urbains intégrés;
  • les équipements favorisant l’utilisation des transports collectifs urbains propres hors infrastructures lourdes (ex. création de lignes de Tram) notamment pour permettre une meilleure accessibilité aux personnes handicapées;
  • le développement du fret urbain, notamment à travers des expérimentations utilisant le transport collectif urbain à des fins de traitement logistique ou par des équipements adaptés et/ou mise en place de process spécifiques.

 

Dans l’espace urbain, la logistique permet de rationaliser les distributions de marchandises, soit vers les magasins, soit vers les particuliers/consommateurs. Elle mutualise les moyens et privilégie les transports non polluants (dont électriques). Cette logistique urbaine est gérée dans des espaces dédiées où le stockage et l’allotissement des marchandises est permis. Les relais de distribution permettent une utilisation rationnelle de l’espace public.

Principaux groupes cibles (hors PEM): Population quartiers prioritaires en priorité, Jeunes et étudiants défavorisés

Cibles territoriales spécifiques

  • zones de nœuds de connexions : PEM, terminaux techniques, gares maritimes ou ferroviaires
  • zones urbaines : une partie de cette PI4e est mise en œuvre au travers d’approches urbaines intégrées (priorité accordée aux zones géographiques politique de la ville)
  • zones périurbaines et rurales en lien avec la problématique de désenclavement des quartiers urbains en difficulté…

 

Pour en savoir plus : 2014_2020_fiche_pratique_axe5_4e_v20161003