La France a activé le mécanisme de protection civile de l’UE le 25 juillet, car des incendies de forêt ravagent les régions méridionales du pays et la Corse. Les autorités nationales ont sollicité l’aide de l’UE pour lutter contre ces incendies via le mécanisme, d’ores et déjà en cours d’acheminement.

M. Christos Stylianides, commissaire européen chargé de l’aide humanitaire et de la gestion des crises, a déclaré à ce propos: «L’Union européenne est totalement solidaire de la France. Afin de répondre immédiatement à la demande, la Commission européenne a contribué à mobiliser un avion Canadair italien par l’intermédiaire de notre mécanisme de protection civile. Au début de ce mois, la France a aidé l’Italie à lutter contre les incendies de forêts. C’est maintenant au tour de l’Italie d’apporter son soutien à la France. Cela montre que la solidarité fonctionne à merveille au sein de l’Union. Nos pensées vont à toutes les personnes touchées et aux intervenants d’urgence qui font preuve de courage et travaillent dans des conditions difficiles».

En outre, le satellite d’urgence de l’UE, Copernicus, contribue à fournir des cartes d’évaluation des dégâts dans les zones sinistrées.

Le centre de coordination de la réaction d’urgence de la Commission européenne, qui suit des catastrophes naturelles 24/7, est en contact avec les autorités de protection civile françaises et suit attentivement l’évolution de la situation et tout autre type d’assistance qui pourrait être requise.

La protection civile consiste en une aide gouvernementale apportée au lendemain d’une catastrophe. Elle peut prendre la forme d’une aide en nature, d’un déploiement d’équipes spécialisées ou d’une évaluation et d’une coordination menées par des experts envoyés sur place.

Cependant, les catastrophes ne connaissent pas de frontières. Une réponse européenne bien coordonnée est nécessaire pour éviter que les efforts de secours ne fassent double emploi et s’assurer que l’aide réponde aux besoins réels de la région touchée.

Le mécanisme européen de protection civile

En 2001, le mécanisme européen de protection civile a été créé pour favoriser la coopération entre les autorités nationales de protection civile des différents pays européens. Le mécanisme regroupe actuellement les 28 États membres de l’UE ainsi que l’Islande, le Monténégro, la Norvège, la Serbie, l’ancienne République yougoslave de Macédoine et la Turquie.

Le mécanisme a été mis en place pour coordonner l’aide apportée par les États participants aux victimes des catastrophes d’origine naturelle et humaine frappant l’Europe et le reste du monde.

N’importe quel pays au monde peut solliciter l’aide du mécanisme européen de protection civile. Depuis sa création en 2001, le mécanisme européen de protection civile a assuré le suivi de plus de 300 catastrophes et a reçu plus de 200 demandes d’aide.

Le Centre opérationnel (ERCC)

Le Centre de coordination des interventions d’urgence (ERCC) dirige les opérations du mécanisme. À ce titre, il surveille les situations critiques aux quatre coins du monde 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 et, en cas de crise, coordonne les interventions des pays participants. Grâce aux modules de protection civile prépositionnés et autonomes, les équipes de l’ERCC sont prêtes à intervenir dans des délais très rapides tant à l’intérieur qu’à l’extérieur des frontières européennes. ercc

Elles effectuent des opérations spécialisées de recherche et de sauvetage des victimes, déploient des moyens aériens de lutte contre les incendies de forêt et installent des postes médicaux avancés.

et la Capacité européenne de réaction d’urgence (EERC)

L’EERC consiste en une réserve de volontaires pouvant être mobilisés pour intervenir dans les situations d’urgence. Les pays qui participent au mécanisme européen de protection civile engagent ces ressources par anticipation. Cette réserve de volontaires permet de préparer de manière plus prévisible, plus rapide et plus fiable les interventions de l’UE lors de catastrophes. Elle a également pour objectif de faciliter la planification et la coordination aux échelons européen et national.